La sophrologie

Le mot sophrologie vient du grec : Sos signifie tranquille, serein. Phren signifie cerveau, conscience. Logos signifie étude, science. La sophrologie est l’étude des techniques permettant d’obtenir la sérénité de l’esprit.

Elle a été mise au point par le Docteur Alfonso Caysedo, neuropsychiatre Colombien, dans les années 1960. Dès le début des années 1970 la sophrologie prend une place importante au sein des thérapies par la relaxation grâce à un large éventail de techniques.

Le travail sur la sensorialité pour une meilleure intégration du schéma corporel. La relaxation dynamique, permet de dynamiser son corps pour mieux le vivre au quotidien. Il existe plusieurs dizaines de mouvements, chacun ayant une action spécifique.

Ces exercices sont habituellement placés en début de séance. Ils constituent un sas nécessaire entre la vie quotidienne et le cœur même de la séance de sophrologie. Le relâchement musculaire pour se libérer des contraintes liées à la vie moderne, apprendre à maîtriser le stress responsable de nombreuses maladies.

La relaxation mentale pour puiser en soi-même les ressources nécessaires au changement. La visualisation pour activer notre potentiel et nous projeter positivement dans notre futur avec des exercices de visualisation (images mentales). Ainsi, par ce mécanisme, il s’agit de reprogrammer le cerveau par des ancrages positifs.

La respiration pour accéder à un plus grand calme et une maîtrise de nos affects.

Les bienfaits d’une respiration calme et rythmée sont nombreux.
La respiration est la seule fonction autonome qui peut être contrôlée. Elle se transforme dès que nous vivons une émotion ou état de stress. Inversement, lorsque nous modifions le rythme, la profondeur ou la localisation de notre souffle, nous agissons sur la qualité de nos émotions.

La relaxation dynamique : comment dynamiser son corps pour mieux le vivre au quotidien.
En s’inspirant du yoga dynamique du sud de l’Inde, Il existe plusieurs dizaines de mouvements, chacun ayant une action spécifique :

  • Sur les muscles (étirer, relâcher, etc.) ;
  • Sur le souffle (faciliter l’expiration, l’inspiration, etc.) ;
  • Symbolique, visant ainsi à se libérer d’une problématique ou d’un blocage, etc.) ;
  • Sur un organe (dynamisation, apaisement, etc.) ;
  • Sur les émotions (contrôle, désactivation, etc.) ;
  • Sur le système nerveux : activation du système parasympathique, etc.) ;
  • Sur notre état mental (concentration, attention, etc.).

Ces exercices sont habituellement placés en début de séance. Ils constituent un sas nécessaire entre la vie quotidienne et le cœur même de la séance de sophrologie.
Le sophrologue les choisit en fonction de l’objectif du patient ou du groupe. Chaque séance est en effet portée par une intention positive qui oriente le vécu.

Le relâchement musculaire : comment se libérer des contraintes liées à la vie moderne, apprendre à maîtriser le stress responsable de nombreuses maladies.

La relaxation mentale pour puiser en soi-même les ressources nécessaires au changement. La visualisation pour activer notre potentiel et nous projeter positivement dans notre futur avec des exercices de visualisation (images mentales). La respiration pour accéder à un plus grand calme et une maîtrise de nos affects.

Les bienfaits d’une respiration calme et rythmée sont nombreux.

  • Les mécanismes respiratoires ;
  • Les différentes façons de respirer ;
  • L’impact aux niveaux corporel, émotionnel et mental.

La respiration est la seule fonction autonome qui peut être contrôlée. Elle se transforme dès que nous vivons une émotion ou état de stress. Inversement, lorsque nous modifions le rythme, la profondeur ou la localisation de notre souffle, nous agissons sur la qualité de nos émotions. Et notre attention se modifie qualitativement.

Une question ?

Vous souffrez de douleurs chroniques ou ponctuelles ?

Venez consulter en remplissant le formulaire et nous reviendrons vers vous rapidement.

Nous contacter